Vous êtes ici : Accueil
Visuel DDCS
Service civique
JO 2024
Travail et Handicap
Sport et Jeunesse

Appel à projets Points Conseil Budget ouvert jusqu'au 24 mai 2019

Les Points conseil budget sont des structures d’accueil inconditionnel destinées à accompagner toute personne rencontrant des difficultés budgétaires et ayant besoin d’un accompagnement. Les objectifs des Points conseil budget sont de prévenir le surendettement et de favoriser l’éducation budgétaire.
Une expérimentation lancée en 2016 avait concerné 52 structures dans quatre régions : Hauts-de-France, Ile-de-France, Grand Est et Occitanie.
Cette expérimentation est désormais terminée et le dispositif est étendu sur le territoire national.

Le gouvernement labellisera 400 PCB , dont 150 dès 2019 . L’Etat soutiendra financièrement chaque structure labellisée à hauteur de 15 000€ par an.

La première phase du déploiement sur le territoire se base sur un appel à manifestation d’intérêt qui cible les régions dans lesquelles se trouvent les territoires démonstrateurs de la stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté, parmi lesquelles figurent les quatre régions expérimentatrices, avec un plafond régional maximal de labellisation pour 2019 :

     Auvergne Rhône-Alpes : 22
     Centre Val de Loire : 9
     Grand Est : 21
     Hauts de France : 35
     Ile-de-France : 29
     Occitanie : 21
     Pays de la Loire : 11
     La Réunion : 2

Pour être labellisé, le PCB doit mettre en œuvre les actions suivantes : accueil, écoute et information, accompagnement budgétaire et accompagnement à la procédure de surendettement.

Il s’engage notamment à :

  • suivre une formation comprenant un socle thématique commun
  • renseigner un rapport d’activité annuel
  • s’inscrire dans le maillage territorial pour l’accès aux droits et l’inclusion bancaire.

Certains PCB interviennent également auprès des créanciers locaux.

Pour bénéficier du label « Point conseil budget », toutes les structures, y compris celles ayant participé à l’expérimentation, doivent adresser une candidature selon les modalités précisées au cahier des charges.

La date limite de dépôt des dossiers de candidatures est fixée au 24 mai 2019 à 12 heures cachet de la poste faisant foi.

Les dossiers de candidature doivent être transmis à l'adresse suivante :

    DRJSCS d'Ile de France

    6/8 rue Eugène Oudiné CS 81360 - 75634 Paris Cedex 13

    Service développement social et intégration

 

---

 

 

Contrat Local d’Accompagnement à la Scolarité de Paris (CLAS)

  Année scolaire 2019-2020

 

Depuis 2001, le dispositif parisien d’accompagnement à la scolarité poursuit sa dynamique innovante en faveur des enfants et des jeunes issus des quartiers de la politique de la ville (QPV) et/ou des réseaux de l’éducation prioritaire (REP, REP+).

En 2019, le CLAS continue à affirmer sa vocation première de combattre les inégalités scolaires et les déterminismes sociaux à l’œuvre dans les QPV en apportant aux jeunes les ressources cognitives, langagières, méthodologiques et culturelles dont ils ont besoin - et qu’ils ne trouvent pas forcément en famille - pour s’autonomiser dans leurs apprentissages et leur parcours.

En 2019, il continue à s’imposer comme réponse de proximité à des besoins socioéducatifs complexes, contribuant à l’émergence de réseaux éducatifs locaux, largement ouverts sur les ressources culturelles, sportives, artistiques des territoires, et permettant un partenariat étroit entre les équipes enseignantes et celles de l’éducation populaire.

A s’imposer aussi en tant que dispositif fonctionnant sur la mise en lien et la valorisation des rôles répartis entre l’Ecole, les parents et le monde associatif dans leur mobilisation autour de la ré

Le cahier des charges du présent appel à projets est proposé par le Comité départemental du CLAS, qui regroupe les partenaires institutionnels engagés dans la mise en œuvre pédagogique et territoriale du CLAS :

  • Caisse d’allocations familiales de Paris (CAF);
  • Préfet de Paris, Direction départementale de la cohésion sociale (DDCS/Pôle politique de la ville) ;
  • Académie de Paris ;
  • Ville de Paris.

La CAF de Paris et la DDCS sont les deux financeurs du dispositif.

Le financement du CLAS au titre de la politique de la ville intervient en complémentarité avec la prestation versée par la CAF. Il concerne exclusivement les projets implantés sur les quartiers prioritaires et/ou accueillant des jeunes scolarisés dans des établissements REP (+).

 

Pour effectuer une demande de subvention au titre de la politique de la ville (BOP 147)

 

Votre demande doit être transmise avant le 10 mai 2019 via la plateforme Dauphin  du Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET),

  • Pièces à déposer  sur DAUPHIN :

- Attestation sur l’honneur signée
- Dossier CLAS complémentaire (indicateurs)
- Eventuellement, la délégation de signature
- RIB de la structure
- Attestation SIRET
- Rapport d’activité 2018
- Comptes annuels 2018, rapport du commissaire aux comptes

 

  • Si vous n’avez jamais été financé par le CGET, vous devrez faire une demande d’identifiant via la plateforme.

Pour toute difficulté technique, n’hésitez pas à contacter la cellule support du CGET :

 

PROSERVIA
 09 70 81 86 94
 support.P147@proservia.fr

 

 

  • Attention à bien indiquer comme financeur « Etat » au moment de la saisie du budget prévisionnel de votre action : POLITIQUE-VILLE-75-PARIS.
  • Si nous n'apparaissons pas comme financeurs, nous ne pourrons pas visualiser votre dossier et, malgré un accusé de réception automatique, personne ne pourra traiter votre demande.

Pièces jointes :

 

charte laïcite (128,01 kB)
Utilisation Dauphin (253,09 kB)

 

 

Contact DDCS :
dominique.lavarde@paris.gouv.fr
helene.faivre@paris.gouv.fr
01 82 52 48 14

 

----------

 

Appel à contributions

Semaine d’éducation et d’actions contre le racisme et l’antisémitisme 2019

 

 

L’édition 2019 de la Semaine d’éducation et d’actions contre le racisme et l’antisémitisme se tiendra du 18 au 24 mars 2019.

Cette semaine, ouverte à tous ceux qui souhaitent s’engager contre le racisme et l’antisémitisme, est l’occasion de valoriser collectivement les actions menées tout au long de l’année.

Une plateforme dédiée est ouverte pour recueillir vos propositions et les faire connaître :

http://dilcrah.fr/semaine21mars

 

  N'oubliez pas de télécharger sur le site et de diffuser autour de vous et sur les réseaux sociaux le kit de communication de la Semaine du 21 mars !

 

.............................................................................................................................................................................................................................

 

Commission Départementale d'Aide Sociale (CDAS)

 

La CDAS de Paris, dont le secrétariat était, jusqu’au 31 décembre 2018, situé à la :

DDCS de Paris
5, rue Leblanc
75911 Paris Cedex 15

a cessé son office de juridiction de l’aide sociale le 31 décembre 2018 conformément aux dispositions conjointes :
- de la loi n° 2016-1547 du 18 novembre 2016 de modernisation de la justice du XXIe siècle ;
- de l’ordonnance n°2018-358 du 16 mai 2018 relative au traitement juridictionnel du contentieux de la sécurité sociale et e l’aide sociale ;
- du décret 2018-928 du 29 octobre 2018 relatif au contentieux de la sécurité sociale et de l’aide sociale.

Les recours déposés et enregistrés jusqu’au 31 décembre 2018 ont été transférés  soit :
-    au Tribunal de Grande Instance (TGI) de Paris situé : Parvis du tribunal, 75859 Paris Cedex 17 ;
-    au Tribunal Administratif (TA) de Paris situé : 7, rue de Jouy, 75181 PARIS Cedex 04 ;

Les personnes qui ont déposé un (ou plusieurs) recours devant cette juridiction seront informées des suites réservées à leur dossier par les nouvelles juridictions désignées ci-dessus.

 

.............................................................................................................................................................................................................................

Le compte bénévole en ligne

 

La loi prévoit une reconnaissance des individus les plus impliqués, par l’attribution de droits complémentaires à formation. A cet effet, le gouvernement met en place le Compte d’Engagement Citoyen (CEC).

 

Une plaquette d’information détaille toutes les conditions d’éligibilité à ce dispositif et les modalités de déclaration et validation des activités bénévoles associatives : www.associations.gouv.fr/plaquette-cec 

 

Il est possible de déclarer ses activités bénévoles associatives éligibles réalisées en 2017 sur le téléservice en ligne Le compte bénévole jusqu’au 28 février 2019 : https://www.associations.gouv.fr/compte-benevole.html

 

Ces déclarations doivent être attestées par un dirigeant bénévole de l’association identifié comme «valideur CEC» sur le Compte asso jusqu’au 19 mars 2019 :  https://www.associations.gouv.fr/valideur-cec.html
Sous réserve de conditions d’éligibilité, les déclarations qui auront été validées permettront l’octroi de 240 euros supplémentaires financés par l’Etat, sur le Compte Personnel de Formation des titulaires pour financer des formations à leur choix. Un plafond des droits CEC est fixé à 720 euros.

 

Les activités bénévoles associatives réalisées en 2018 peuvent être déclarées selon les mêmes modalités du 1er mars au 30 juin 2019 et validées jusqu’au 31 décembre 2019.

 

.............................................................................................................................................................................................................................

 

 

GÉREZ VOTRE AGRÉMENT EN LIGNE !

 

 

 

Pour joindre le pôle engagement citoyenneté et vie associative un numéro unique le  01.82.52.47.29
Vous êtes un futur volontaire ou un volontaire en mission vous avez des questions écrivez nous à ddcs-volontaires@paris.gouv.fr

 

 

Découvrez toutes les actualités du pôle engagement, citoyenneté et vie associative en cliquant

ICI

..........................................................................................................................................................................................................................

 

      

 

 

Le Premier Ministre a décidé de relever le plan Vigipirate au niveau « alerte attentat », niveau le plus élevé, sur l’ensemble de la Région Ile-de-France.
Les organes de presse, les grands magasins, les lieux de culte ainsi que les transports vont faire l’objet immédiatement d’une protection renforcée.
Toutes les forces disponibles sont mobilisées et des renforts civils et militaires seront déployés dans le cadre du plan Vigipirate.
L’ensemble des préfets, sur tout le territoire, ont consignes de renforcer la vigilance et de mobiliser les forces placées sous leur autorité.
Tous les moyens sont mis en œuvre pour identifier, traquer et interpeller les auteurs.

Dans le cadre du plan Vigipirate, des guides sectoriels de bonnes pratiques ont été publiés afin d’aider les professions pouvant être confrontées à des situations d’urgence particulières à s’y préparer mais aussi à savoir comment y réagir.

Afin de couvrir le champ relatif à l’encadrement des enfants et des jeunes, des guides ont été mis en ligne cet été par le ministère de l’éducation nationale pour les directeurs d’écoles et d’établissements mais aussi par le ministère des familles, de l’enfance et des droits des femmes qui a élaboré un guide pour les établissements d’accueils spécialisés de jeunes enfants.
En continuité avec ces actions, la DJPEVA a travaillé avec le service du haut fonctionnaire de défense et de sécurité (SHFDS) des ministères sociaux et le secrétariat général de la défense nationale (SGDN), pour élaborer un guide destiné aux accueils collectifs de mineurs (ACM).
Le guide et son annexe ci-joints sont des outils qui viennent en complément des postures Vigipirate diffusées et permettent de développer la culture de la gestion des risques au sein des ACM. Il a pour vocation principale d’aider les équipes d’encadrement à anticiper les crises pour savoir mieux les gérer.
Outre qu’il a vocation à susciter une plus forte vigilance des encadrants à travers un nécessaire repérage de l’environnement des locaux et des partenaires, il propose aux responsables d’ACM des bonnes pratiques comme celle consistant à réaliser un exercice annuel permettant de tester le dispositif de confinement et/ou d’évacuation et le signal d’alerte afférent. 

 

 

 

Posture Vigipirate 2017-2018

 

Fiches thématiques relatives à la nouvelle posture Vigipirate, en vigueur depuis le 2 novembre 2017 et valable jusqu'au 28 février 2018.
 Pour une plus ample information, vous pouvez consulter le site gouvernemental dédié, en suivant ce lien : http://www.gouvernement.fr/risques/le-citoyen-au-coeur-du-nouveau-dispositif-vigipirate

 

 

 

 Depuis le 7 novembre 2015, sur tous les sites des services de l’État en département, les usagers (particuliers, professionnels ou associations) peuvent adresser en ligne leurs demandes d’information à l’attention de l’administration ou d’envoi de dossier lié à une démarche administrative.
Vous êtes un particulier, un professionnel, une association et souhaitez effectuer une demande d’information en ligne ou réaliser une démarche administrative par voie électronique auprès de votre préfecture, de votre direction départementale des territoires, de la cohésion sociale ou de la protection des populations ou bien d’un service de l’administration centrale du ministère de l’intérieur.
Pour les démarches qui le permettent, ce service facultatif et gratuit vous permet de renseigner en ligne un formulaire de dépôt de demande (d’information ou d’envoi de dossier relatif à une démarche administrative), d’y joindre les pièces justificatives nécessaires à l’accomplissement de votre démarche et de le transmettre aux services administratifs compétents.
Vous pouvez accéder à une liste des démarches ouvertes par voie électronique au lien suivant : 
http://invite.contacts-demarches.interieur.gouv.fr/
Toutefois, ce service ne se substitue pas aux services en ligne déjà existants. Dans ce cas, les usagers sont invités à se servir directement du téléservice gouvernemental existant en se rendant sur le site:
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/services-en-ligne-et-formulaires